Stickers pour casque moto : tout savoir

En France, chaque conducteur d’un deux-roues à moteur pouvant dépasser 45 km/h est tenu de mettre un casque pour circuler en toute sécurité sur la voie publique, la sécurité routière l’exige, ce qui fait que tous les propriétaires de motos ont l’obligation de porter un casque, peu importe sa marque et son modèle.

Mais ce que beaucoup de motards ignorent, ce sont les obligations concernant les autocollants réfléchissants. En effet, la loi française exige aux conducteurs de motos de placer des stickers sur certains points du casque pour plus de sécurité. Nous vous apprenons tout ci-dessous.

Stickers pour casque moto : qu’est-ce que c’est au juste ?

Comme beaucoup de propriétaires de motos auraient pu le remarquer lors de l’achat d’un casque moto, le boitier contient une multitude de petits stickers.

La raison pour laquelle ces autocollants sont inclus dans la boite, c’est qu’en France, vous êtes obligé d’homologuer votre casque pour circuler sur la voie publique, cette obligation est inexistante dans les autres pays d’Europe.

Ce ne sont pas des stickers destinés à embellir votre casque, mais plutôt à vous protéger et à améliorer votre visibilité vis-à-vis des autres conducteurs sur la route.

Ces autocollants sont en effet très efficaces lorsqu’il s’agit de la visibilité, car en roulant avec votre moto la nuit, vous risquez d’avoir un accident si l’un des conducteurs n’arrive pas à vous voir.

Le rôle de ces autocollants est de refléter la lumière des phares pour que les automobilistes arrivent facilement à vous distinguer.

Inutile de chercher à connaître quels autocollants utiliser, car ils sont vendus avec le casque, il suffit juste de savoir où les placer.

C’est vrai que cela peut être assez frustrant, surtout quand vous avez un casque avec un beau design, mais sachez que vous risquez gros si vous ne mettez pas de stickers sur votre casque.

A côté de ça, vous pouvez toujours acheter des stickers personnalisés de qualité sur internet avec une livraison très rapide et gratuite sur amazon par exemple.

Que risque-t-on en cas de défaut de stickers sur le casque moto ?

Sachez tout d’abord que c’est considéré comme une faute de 4ᵉ classe, car les stickers pour casques de motos sont destinés à homologuer ces derniers.

La première sanction à défaut d’autocollants réfléchissants sur votre casque moto est une amende de 135 euros, suivie d’un retrait de 3 points de votre permis de conduire.

Il est également très important de savoir que votre assurance peut vous faire défaut si vous tombez dans un accident de moto et que votre casque n’est pas homologué, ce sera votre faute dans le cas où les autres conducteurs n’arrivent pas à vous voir.

Pour éviter tout cela, il est nécessaire de choisir des stickers qui donnent un reflet en blanc placés sur quelques points stratégiques de votre casque, à savoir :

  • L’avant du casque : sur le menton ou le front pour que vous soyez visible sur les petites routes à deux sens ;
  • Les côtés gauche et droit du casque, ce sont les spots les plus importants, car c’est là que vous pouvez placer les plus grands stickers ;
  • L’arrière du casque : le sticker que vous placez sur l’arrière de votre casque doit avoir une surface minimum de 18 cm² où un cercle de 4 cm de diamètre doit être inclus.
Retour haut de page